Matériel d’entraînement : Les basiques mais indispensables :

Depuis quelques années, nous venons à découvrir de plus en plus d’outils dédiés au training : l’ère de la sangle d’entrainement (ou vulgairement appelé TRX©) et du kettlebell a sans doute amorcé le premier pas.

Mais s’agit-il d’une simple mode ou d’une évolution mémorable ?

Quels sont les outils qui sont venus dans cette foulée ?

D’où viennent-ils ?

LE KETTLEBELL

Tout d’abord, un outil qui est en vogue mais qui est le plus ancien est le kettlebell : Il nous vient du XVIII ème siècle et de Russie. Il a été créé par des militaires qui avaient besoin de s’entrainer, alors ils ont simplement greffé des poignées sur des boulets de canon .

Traditionnellement de 16kg il est officiellement modifiable de 8kg en 8 kg dans les compétitions. Il permet une musculation dynamique sur tout l’ensemble des groupes musculaires.

On parle d’une mobilité incroyable sur des séquences d’entrainements extrêmement variées, on peut y appliquer la vitesse et l’utilisation d’un grand nombre de groupes musculaires.

La technique à l’utilisation est toutefois primordiale mais une fois qu’on la maitrise, cet outil extrêmement utilisé dans la préparation physique des arts martiaux sera le meilleur ami du coach mais aussi le vôtre. D’ailleurs il a facilité notre travail de coach nous offrant la possibilité de pouvoir nous adapter à des entrainements de musculation fonctionnels non traumatisants.

Je terminerai sur le fait que sur le sujet de la perte de masse grasse, vulgairement appelé « perte de poids », le kettlebell trouve sa place pour les raisons énoncées et l’augmentation des salles de sport et des coachs sportifs.

LA SANGLE D’ENTRAINEMENT

Quel outil moderne aussi commun que le kettlebell est utilisé dans toutes les bonnes salles de sport ? – La sangle d’entrainement ou appelé au nom de la marque qui l’a rendu célèbre : le TRX©

Extrait du site super prof qui retrace cet outil incroyable:

« L’histoire du TRX part d’un militaire Américain de l’US Navy, Randy Hetrick, qui inventa cet outil pour se muscler sainement, partout et toute l’année sans attendre d’aller en salle de sport. On s’explique.

Désireux de conférer un entraînement sportif parfait à ses soldats engagés dans le conflit irakien, ce vétéran de la guerre utilisa des sangles de parachutes pour mettre au point une préparation physique personnalisée, avec pour finalité d’accroître les capacités physiques et la tonicité de ses hommes.

Après la guerre, il peaufine sa méthode et créé en 2005 le TRX : l’entraînement par suspension avec sangle était né. Un entraînement à compléter, par exemple, par un tirage de barre ez.

Et rapidement, l’on s’empare de cet outil, qui « fait un tabac » dans l’armée américaine et dans le milieu du sport (coach sportif, préparateur physique et salle de fitness).

Les fruits de l’entrainement à la sangle

Avec les sangles d’entrainement ainsi qu’avec le overhead press les postures ne sont pas codifiées : on peut s’entraîner librement, selon plusieurs niveaux de difficulté.

L’avantage premier est que les sangles permettent de se sentir mieux physiquement et mentalement, en pratiquant quotidiennement.

La sangle permet un programme d’entrainement complet qui stimule tous les groupes musculaires à chaque séance et avec le simple poids de corps, contrairement à certains sports où l’exercice musculaire a lieu de manière isolée et en contrainte.

Les exercices en suspension favorisent l’acquisition d’un bon rééquilibrage de son schéma postural.

Pour ce faire, il faut améliorer son gainage et toujours garder le dos droit durant chaque mouvement , afin d’éviter de se blesser ou de contracter des douleurs lombaires durant les exercices de sangles ou de rameur.

Quelques bénéfices:

  • Assouplir les muscles,
  • Prendre de la masse musculaire pour perdre du poids,
  • Décupler sa forme physique,
  • Ouvrir sa cage thoracique pour oxygéner le corps,
  • Raffermir la peau et se construire un corps athlétique.

Les sangles d’entrainement sont simples d’utilisation et offrent une telle diversité d’exercices qu’un véritable parcours d’entraînement  est possible : push-ups, squats, abdominaux variés, rameur inversé, …

ADAPTATION À L’ENVIRONNEMENT

La sangle nous permet de nous adapter à notre environnement, elle peut s’accrocher à beaucoup d’endroits , le kettlebell nous permet de ne pas prendre de place tout en étant efficace. Nous nous adaptons donc suivant notre environnement le plus proche. C’est pour cela que beaucoup d’autres outils prennent place au fur et à mesure, des outils de préparateurs physique, crossfit et autres entraineur, qui sont peu envahissantes et efficaces. Nous pouvons citer par exemple les power bags, les vestes lestées, les medecines ball.

L’idéal est d’être conscient des technique et des séries existantes. Le mieux étant de faire appel à un coach professionnel qui saura évaluer la situation physique et les objectifs que vous visez. Il vous accompagnera de la meilleure façon possible.

Les Medicines Balls

La medecine ball est un outil bien plus ancien que le Kettlebell. Il paraitrait que le bien connu Hyppocrate proposait à ses patients de lancer des peaux d’animaux contre les murs à des fins médicinales. De grosses balles similaires ont été utilisées en 1705 en Perse.

Toutefois le terme « Medecine ball » est apparu au moins en 1876 dans American Gymnasia and Academic Record, de Robert Jenkins Roberts, Jr. La première photo connue d’un médecine-ball aux États-Unis date de 1866 et montre l’entraineur d’athlétisme de Harvard Aaron Molyneaux Hewlett entouré de son matériel.

C’est donc un outil une fois de plus dédié à l’origine aux professionnels du sport et de la santé. Il permettait de préparer des athlètes à l’entrainement et à la rééducation / entretien physique d’une certaine catégorie de patients. Ceci est toujours d’actualité mais la modernité est passée par là. Internet et l’augmentation de l’activité sportive ont permis de le rendre très populaire . Dur ou mou il s’adapte parfaitement à chez vous si il vous prend l’envie de le lancer contre un mur sans faire de casse.

Les Power Bags

Les sacs de puissance se retrouvent de plus en plus chez les particuliers depuis peu de temps. C’est un sac utile dans la récupération des blessures . Le poids du sac est parfois adaptable suivant les marques. Le mieux reste tout de même d’avoir plusieurs sacs de masses fixes. Simple d’utilisation grâce à la possibilité d’une grand mobilité d’entrainement à l’usage, il est de plus en plus adopté et à juste titre.

En tant que coach sportif et préparateur physique je suis très récemment tombé amoureux de cet outil qui fait maintenant partie de mes objets fétiches.

Ces outils ont sans aucun doute parfaitement leur place chez vous si vous savez vous en servir. Tant que votre motivation reste intacte mon conseil est : profitez-en !

Si désormais vous voulez vous entrainer utilement, et prévenir des blessures. Si vous vous attachez à atteindre vos buts de bien être et sportifs, alors je peux vous aider !

Par Anthony Martel